Formation Opticien optométrie

  • Niveau d’accès : baccalauréat (toutes branches ) ou plus   ou titulaire d’un diplôme de technicien monteur vendeur en optique lunetterie
  • Durée de formation : 3 ans
  • Type de diplôme : Technicien Spécialisé Opticien Optométriste

L’opticien-optométriste est un professionnel hautement spécialisé, jouant un rôle primordial en matière de vision.

Selon l’orientation qu’il souhaite prendre, le professionnel se profilera davantage comme « opticien » ou comme « optométriste ».

L’optique est un métier qui requiert beaucoup de technicité. A ce titre, l’opticien doit rester attentif à toutes les innovations technologiques.

Il touche également à d’autres domaines, à savoir la science, le commerce, mais aussi le social : accueillir un client, l’écouter, le mettre en confiance et analyser ses besoins.

L’opticien se doit donc d’intégrer toutes les facettes du métier. C’est son atout majeur.

Il guide son client dans le choix de sa monture et du type de verres ; conçoit, réalise, délivre et vérifie les équipements de correction et/ou de compensation visuelle et assure l’entretien de ces équipements. Il engage sa responsabilité dans l’efficacité de l’appareillage qu’il réalise et il veille également à une utilisation adéquate en délivrant ses conseils.

L’optométrie est tout à la fois art et science : science puisqu’elle se base sur de solides connaissances d’anatomie, de physiologie, de biologie, de mathématiques et de physique, etc. et un art car elle demande un sens clinique et une capacité d’intégration des connaissances pour les appliquer et communiquer avec le client.

L’optométriste met tout en œuvre pour donner à chaque client une vision la plus claire, efficace et confortable possible. Son rôle consiste à améliorer la vision sollicitée par les exigences de notre société moderne ; il participe aussi à l’amélioration des conditions de travail et peut également travailler en termes de prévention avec les plus jeunes, etc.

L’opticien évolue en permanence entre le magasin où il accueille les clients, et l’atelier où il prépare les lunettes. Le côté technique du métier est moins connu que la facette commerciale. Pourtant l’opticien sait aussi prendre des mesures concernant la vision, meuler ou polir les verres. Les horaires de travail correspondent aux heures d’ouverture des magasins. Chez les petits commerçants, le salarié est parfois amené à faire des heures supplémentaires, car les équipes sont moins importantes et les activités plus polyvalentes que dans une grande enseigne. Il faut également supporter de rester debout une bonne partie de la journée.

L’opticien-lunetier manipule avec précaution les verres qu’il présente à ses clients. Pour une démonstration de pose de lentilles de contact, il se montre également très pédagogue et délicat. Qu’elles soient manuelles ou mécanisées, les opérations de montage nécessitent des gestes précis et une grande minutie. Même s’il vend un produit spécifique (ayant trait à la santé), il doit avoir la fibre commerciale pour assurer la rentabilité de son point de vente. Toujours prêt à renseigner le client ou à lui rendre service, il sait aussi lui vanter les mérites de tel ou tel article pour l’inciter à acheter. Il tient compte de la forme du visage et de la couleur des yeux et des cheveux pour orienter ses clients vers tel type de monture. Il s’informe sur les tendances de la mode et sur les derniers progrès technologiques en termes de performance et de confort. Il apporte le plus grand soin à l’agencement de sa vitrine et de sa boutique.

L’opticien optométriste doit :

  • Maîtriser tous les procédés destinés à étudier la réfraction de l’œil et à dépister les défauts optiques pouvant être corrigés par des verres de lunettes  ou des lentilles de contact.
  • Réaliser les montages sur tous types de monture, à la main et à l’automatique, en minéral ou en organique pour visions de près ou de loin et en utilisant tous les types de biseaux.
  • Connaître les procédés d’ajustage, et de réparation de montures.
  • Perspectives professionnelles

L’opticien optométriste peut :

  • Créer son propre magasin d’otique
  • Intégrer des entreprises spécialisées

inscrivez vous en ligne :